L'alimentation industrielle est-elle vraiment adaptée à nos besoins ?


L’industrialisation a modifié les modes de vie et orienté les populations vers de nouvelles habitudes alimentaires. Les cadences nous font courir après « DEMAIN » et nous font oublier « AUJOURD’HUI » nous poussant à aller au plus rapide en nous détournant de notre essentiel.

Nous restons à l’affût de solutions pour pallier notre dispersion et notre manque de temps. L’apparition de produits divers, bons marchés et tout prêts que nous proposent les industries de l’alimentation sont alors vus comme une révolution.


Le facteur prépondérant dans le choix de nos aliments devient le prix et non la qualité : des aliments consommables immédiatement, dénaturés et recomposés, comportant souvent de nombreux glucides raffinés à forte densité énergétique et à teneur élevée en mauvaises graisses, additionnés pour finir de divers produits nocifs pour notre santé.

Aussi, nous scrutons les promotions, optons pour des produits à bas prix. Nous choisissons des produits préparés ou transformés pour rallier manque de temps et besoins alimentaires. Par ailleurs, la nourriture actuelle se trouve être très pauvre en micronutriments. Ainsi une grande part de la population se trouve carencée en vitamines et en minéraux, sans même le savoir, ce qui entrave plus ou moins fortement le bon fonctionnement du corps.

Ce nouveau mode d’alimentation pousse notre organisme à fonctionner à l’envers. Cette tendance se répand dans toutes les générations et dégrade notre qualité de vie créant des troubles de santé. Ainsi, l'abondance d’aliments très peu adaptés à la physiologie humaine conduit sur le long terme à un affaiblissement du système digestif, et de l'organisme dans sa globalité.


De nombreuses études mettent en évidence la toxicité de différents éléments auxquels nous sommes massivement exposés par le biais de l'alimentation Certaines des substances contenues dans les aliments industriels favorisent également l'apparition et le développement de nombreuses pathologies : problèmes digestifs, fatigue/épuisement chronique, allergies, inflammations diverses telles que douleurs articulaires ou encore problèmes de peau … autant de syndromes qui nous éloignent d’une qualité de vie à laquelle nous aspirons tous.


La nutrition ne répond pas à tous les maux, et elle ne prétend en aucun cas remplacer les autres formes de médecine, cependant, elle participe à nous maintenir en bonne santé. Bien se nourrir constitue u hygiène de vie et participe à notre équilibre global. Ce qu'on ingurgite jour après jour conditionne dans de très grandes proportions le bon fonctionnement du corps car « nous sommes ce que nous assimilons ».

Le bien-être nécessite en premier lieu un corps en bon état de fonctionnement, et il est éminemment important de lui fournir une alimentation adaptée et de qualité. En portant notre regard sur une alimentation variée et équilibrée constituée majoritairement d’aliments frais, riches en nutriments, de fibres, dans des quantités modérées, nous offrons à notre corps ce dont il a besoin.


Nous pouvons redevenir acteur de notre santé en revenant au plaisir de manger simplement et savoureusement, en prenant du temps pour soi et cuisiner ce qui nous fait vraiment envie, en recréant du lien autour de l’assiette et des repas. Cela demande d’octroyer à notre corps, notre bien le plus précieux, le soin et l’attention dont il a besoin au quotidien.

6 vues0 commentaire