top of page

Les bienfaits naturels de l'eau de Quinton


L’eau de Quinton ou plasma marin fait référence aux travaux de René Quinton qui a découvert et démontré l’analogie entre le milieu intérieur du corps (le plasma sanguin) et l’eau de mer, le milieu dans lequel toute vie cellulaire a son origine.

Cette eau de mer est prélevée au large des côtes, à environ 30 mètres de profondeur, au centre de ce qu'on appelle des « vortex planctoniques », Il s'agit de mouvements d'eau tourbillonnaires engendrés par les courants marins, propices à la prolifération du phytoplancton et zooplancton.


Ce sont ces microalgues qui font la richesse de l'eau de Quinton. Ces microalgues qui ont besoin de lumière, de CO2 et de sels minéraux pour se développer, vont ainsi absorber les minéraux marins et les rendre biodisponibles, c'est-à-dire assimilables directement par l'organisme".

L'eau de Quinton est produite selon un procédé d'extraction et de filtration exigeant, lui permettant ainsi de conserver toutes ses propriétés nutritionnelles, avant d'être conditionnée en ampoule ou en bouteille.

L’eau de quinton est précieuse et intéressante car tous les minéraux qui existent y sont présents.

Notre corps va pouvoir choisir parmi tous les minéraux ceux dont il a besoin pour se rééquilibrer et donc on va combler nos carences par une régulation naturelle.

L'eau des laboratoires de Quinton est la plus fiable. Elle existe sous 2 formes :

► en version hypertonique (version pure) elle est identique à celle du vortex ; agit sur le système nerveux, quand on a du brouillard, des ruminations, du stress,

► en version isotonique (version diluée) réduite à la salinité du sang de notre plasma sanguin ; nettoyage en profondeur, de nos humeurs, de notre sang, de la lymphe, en détox

Il est quasiment impossible de faire les dosages et la dilution soi-même car l’eau doit être ramenée à l’isotonie de notre sang et que seuls les laboratoires sont équipés pour effectuer cette manipulation avec la précision requise. Le mélange 1 pour 3 n’est pas suffisamment fiable pour qu’on le pratique.

Il existe également des conditionnements de 3 litres d’hypertonique que l’on peut utiliser pour des préparations culinaires.

De 1896 et jusqu’à 1981, l’eau de Quinton faisait partie des médicaments officiels.

Aujourd’hui elle est classée parmi les compléments alimentaires et n’est plus considérée comme un médicament ; elle ne fait plus partie des prescriptions. Elle est donc disponible pour tous sans ordonnance.

La posologie suggérée consiste en une alternance de solutions hypertonique et isotonique selon le rythme suivant :

Mois M : 2 ampoules d’isotonique le matin à jeun pour un nettoyage en profondeur. Le pylore de l’estomac étant ouvert, l’eau de quinton va directement dans le duodénum. Elle est instantanément absorbée, nettoyant et régénérant ainsi le sang et la lymphe.

Mois M+1 : 1 ampoule d’hypertonique le matin à jeun et 1 d’isotonique le soir (le plasma favorise le sommeil)

Mois M+2 : 2 ampoules d’hypertonique le matin

Prendre les ampoules à jeun afin de ne pas diluer l’information contenue dans l’eau. Pour rester en forme, un traitement biannuel est recommandé en septembre et octobre – puis en mars et avril.



Sources : Julien Allaire Naturopathe et iridologue - Martine Cauchy, naturopathe -https://eau-de-quinton.info/


9 vues0 commentaire
bottom of page